Voici notre histoire plus que centenaire

Luigi Rodi
Luigi Rodi
Début de vente depuis le camion...
Début de vente depuis le camion...
jusqu'à une exploitation commerciale moderne du 3ème millénaire.
jusqu'à une exploitation commerciale moderne du 3ème millénaire.

C'est en 1903 que les frères Rodi ont commencé le commerce des fruits et légumes sous le nom de Fa. Fratelli Rodi. Les deux frères se séparent en 1904 et Luigi Rodi continue le commerce seul. En 1906 suit l'inscription dans le registre de commerce en tant que société en nom collectif Fa. Rodi & Cie. L'entreprise importe ses produits surtout d'Italie, de France et d'Espagne. La vente se fait d'une part sur le marché, plus tard dans les halles marchandes, ainsi que depuis 13 camions circulant en Suisse allemande et partiellement en Romandie (jusqu'à Bienne).


En 1939, la Fa. Rodi & Cie. participe à la création de 'Markthallen AG Basel' et devient la plus grande actionnaire de la branche de fruits et légumes, respectivement le deuxième plus grand actionnaire privé.


En 1945 la Fa. Fructus AG est fondée. Cette entreprise était aussi active dans le commerce en gros, mais avec la concentration sur l'Afrique du Sud, l'Amérique Centrale, du Nord et du Sud. Elle importait surtout des agrumes, des bananes, des pommes, des poires et des raisins. A part cela et grâce à la promotion des exportations suisses elle exportait des fruits suisses. En outre, elle faisait des transactions de transit car après la Seconde Guerre Mondiale, les pays ennemis ne pouvaient ni ne voulaient commercer ensemble. De plus, le commerce entre les entreprises était fortement entravé dans les différentes zones ce qui rendait intéressant l'entreprise de transmission de marchandise entre les zones et les pays du bloc de l'Est.

 
Le développement historique d'une part et le fait que L. Rodi  n'avait pas de successeur intéressé à la reprise de l'entreprise paternelle d'autre part, ont mené à une fusion des deux entreprise le 26 février 1957 pour devenir Rodi Fructus AG. Par cette fusion, une entreprise de commerce en gros qui importait tous les produits principaux de partout dans le monde a été créée. Le temps suivant la fusion était imprégné d'une gestion de clients intense : d'une part, les clients existants devaient être motivés d'acheter tous leurs produits chez nous et d'autre part, il fallait en conquérir de nouveaux.
 

 

A la moitié des années 70, deux décisions élémentaires ont été prises : à cause de changements dans la structure de la clientèle, dans la gamme ainsi que dans les capacités de stocks, l'on a quitté l'étal des halles d'une part et abandonné la maturation de bananes d'autre part. La profession de foi allait en faveur du commerce en gros et des produits espagnols. Ceci était, après la fusion, probablement la deuxième décision stratégique important dans l'histoire de l'entreprise.


Au fil du temps, l'Espagne en tant que pays producteur était devenu de plus en plus important, car on y pouvait encore fournir une prestation de pionner (agrumes, poires, fraises, asperges, etc.). Comme conséquence, on a ouvert un bureau à Valence en 1991. Ainsi, on a pu intensifier les relations existantes et en créer de nouvelles.

En 1996, le conseil d'administration a conclu que l'on ne pourrait pas gagner plus de parts de marché sans prix de dumping. La décision a été prise d'aller un pas plus loin. Ceci ne pouvait signifier rien d'autre que : une expansion vers le commerce de détail, ce qui a été accompli en 1997 par la reprise des activités de Krenger FGT AG à Uetendorf. Cette entreprise approvisionnait la gastronomie, les propriétaires indépendants de magasins et l'armée. La gamme a pu être agrandie par les produits surgelés et prêts à consommer.


En 2000, la direction générale décide qu'une nouvelle orientation est nécessaire, d'une part pour maîtriser les quantités débitées et d'autre part pour satisfaire aux normes légales (maintien de la chaîne frigorifique, hygiène, traçabilité, etc.). S'en est suivi une quête intense d'un terrain approprié. Suite à une évaluation minutieuse, le conseil d'administration et la direction se sont décidés pour le terrain à Möhlin. C'est encore la même année que l'on a pu adjuger la commande de construction, de sorte que le premier coup de pioche ait pu être donné le 2 février 2001. Après une durée de construction de moins de 9 mois, nous avons mis en service notre nouveau complexe de bureau et d'entrepôt le 22 octobre 2001.


Dans les années suivantes, le conseil d'administration a conclu que le paysage de l'entreprise nécessitait une restructuration. En conséquence la Bottoni Holding AG a été créée en 2004 et la Fa. Krenger FGT a été délocalisée par Rodi Fructus AG. Les deux entreprises sont à présent, ensemble avec deux autres sociétés, des filiales de Bottoni Holding AG.


Depuis 1950, la collectivité-Migros est le partenaire principal de Rodi Fructus AG. Après la décision de Migros de transformer les fournisseurs en plateformes de services (PdS), nous sommes devenus au 1er octobre 2006 PdS exclusive de la collectivité-Migros pour les clémentines, les mandarines et les oranges du monde entier. Se sont ensuivies en mai 2008 les nectarines, les pêches et les prunes d'Espagne.


En été 2008, un appel d'offre de la part de Migros a eu lieu pour les citrons, pour lesquels nous avons obtenu l'attribution si bien que nous devenions également dès octobre 2008 la PdS pour tous les citrons.


En 2009, une restructuration stratégique au sein de Migros a eu lieu. La question était s'il fallait laisser les PdS en Suisse ou les délocaliser à l'étranger. Le 17 septembre 2009 on nous a informé que Migros avait décidé de garder les PdS en Suisse mais d'en réduire leur nombre à 4 et que la Fa. RODI FRUCTUS AG était une d'entre elles. Au terme de dures négociations, l'on a établi le 25 janvier 2010 que nous obtenions nouvellement les produits suivants : toutes les pamplemousses et tous les abricots, tous les melons sauf d'Italie ainsi que les nectarines, pêches et prunes de France. Selon les déclarations de représentants de Migros, rien ne changera à moyen terme à cette constellation.


En août 2013 a eu lieu un nouvel appel d'offres pour l'ananas et du baby-ananas auquel nous avons participé. Le 28 août 2013 l'on a annoncé le résultat de l'appel d'offres et l'on nous informé que nous l'avions gagné. Nous sommes donc, depuis le 7 octobre 2013 PdS pour ces deux produits.

 
 
 

Rodi Fructus AG | Bäumlimattstrasse 14 | Postfach 253 | 4313 Möhlin | Tél. +41 61 855 57 57 | Fax +41 61 855 57 77 | info@rodifructus.ch